C’est la première fois que vous allez à Bangkok, ou bien vous souhaitez conseiller des proches qui partent bientôt en Thaïlande ? Pas de panique : voici un petit guide pour s’y retrouver dans l’un des deux aéroports de Bangkok, Suvarnahumi Airport (l’international et principal hub de la ville) et Don Mueang Airport (“un peu” international, mais disons plus petit et régional).

Les deux aéroports de Bangkok

La ville de Bangkok abrite 2 aéroports, ce qui est le cas de nombreuses villes à travers le monde – Paris y compris :

  • Suvarnabhumi Airport (prononcez “suwanapoum”), dont le code est BKK, est l’aéroport international principal de la capitale thaïlandaise. Il est aussi le plus récent et se trouve à l’est de Bangkok, à environ 40 kilomètres. Site internet officiel
  • Don Mueang Airport, l’ancien aéroport international de Bangkok, le “vieux de la vieille” (je me souviens de ma 1ère fois en Thaïlande, on arrivait là bas depuis la France). Installé au nord de Bangkok, il est encore très utilisé pour les vols nationaux, régionaux  et low cost notamment (même si BKK en abrite aussi) – site internet
aeroport-bangkok-don-mueang
Le côté plus “petit” et old school de l’aéroport Don Mueang à Bangkok

Les deux aéroports sont plutôt bien accessibles dans les deux sens depuis et vers le centre de Bangkok, même si Suvarnabhumi a un avantage particulier : le train aérien.

L’aéroport Suvarnabhumi Airport (BKK) : comment aller de l’aéroport au centre de Bangkok ?

En arrivant de France (ou d’ailleurs d’Europe ou d’un long-courrier international en général), vous allez sûrement arriver à l’aéroport de Suvarnabhumi.

C’est une destination prisée, un véritable hub dans le monde, ce qui fait que vous avez plusieurs options pour rejoindre Bangkok (ou d’autres destinations par la route en Thaïlande, telles que Hua Hin, Pattaya ou Ayutthaya) :

  • Les taxis. Evitez les rabatteurs et descendez au dernier niveau de l’aéroport, la file des taxis officiels vous y attend. Comptez 300-350 B le trajet + 50B de surcharge aéroport (ajouté à la fin). Le chauffeur vous proposera peut être de prendre l’express way (voie rapide) pour arriver plus vite à destination ou éviter les embouteillages. De mémoire, cela se fait en 2 péages et coûte environ 75-80 B de plus. Refusez les forfaits, jamais avantageux.
  • Uber Bangkok : non testé vers/depuis BKK, mais fonctionne très bien dans Bangkok et évite les négociations pénibles ou les refus purs et simples de vous prendre. Souvent plus de place pour les bagages également. Je l’utilise dans la ville quand j’ai un transfert fiable à organiser et jusqu’ici, nickel.
  • Les navettes , dont le bus S1, qui a été mis récemment en circulation et rejoint Khao San Road pour 60B.
Lancé en 2017, le S1 permet de rejoindre Sanam Luang et Khao San Road depuis L’aéroport de Bangkok
  • Les bus publics, à prendre depuis le terminal spécifique dédié (navette gratuite dans l’aéroport). Lents, mais  très peu chers; La version populaire, finalement.
  • L’Airport Rail Link : le train que l’on a attendu des années ! Il s’agit d’un train aérien (donc pas d’embouteillage) qui part du sous-sol de Suvarnabhumi et finit sa course 30 minutes (29 parfois;) plus tard en plein centre de Bangkok (Makassan puis Phaya Thai, avec connexions au métro et au BTS – ce dernier pouvant vous emmener jusqu’à riverside, au niveau de Saphan Taksin). Il coûte 45B et s’arrête à tous les arrêts (la ligne express a été abandonnée).

SA City Line  (45 Baht) Phayathai > Rathchaprarop > Makkasan > Ramkhamhaeng > Hua Mark > Ban Thap Chang > Lat Krabang > Suvarnabhumi Airport

aeroport-bangkok-airport-rail-link-station-carte-hotelsbangkokfr

Les stations et la route de l’Airport Rail Link, train aérien pour rejoindre l’aéroport international de Bangkok depuis le centre

  • Un transfert privé , dont les prix varient.

Carte de l’aéroport international Suvarnabhumi

carte-aeroport-bangkok-suvarnabhumi
Une carte de Suvarnabhumi Airport Bangkok

L’aéroport Don Mueang Airport

A côté du très sophistiqué Suvarnabhumi, disons que Don Mueang fait plus aéroport de petite ville, mais c’est la porte d’entrée vers une majorité de vols low cost (AirAsia notamment, Nok Air) et régionaux (Birmanie, Vietnam, Cambodge..même s’il y a aussi des vols depuis l’autre aéroport via Thai Smile et Bangkok Airways par exemple).

Pour y aller ou en revenir, les voyageurs ont là encore plusieurs options :

  • Les navettes, qui arrivent et partent depuis plusieurs endroits (BTS, stations de bus et minibus, Khao San Road, etc.)
  • Le train local qui suit la ligne Bangkok vers le Nord de la THaïlande. Si vous êtes déjà allé(e) à Ayutthaya ou Chiang Mai depuis la gare de Hualampong, c’est la même route 🙂 Rien à voir avec le train dédié à Suvarnabhumi. C’est un train local, lent, souvent en retard… et évitez l’heure de pointe si vou savez beaucoup de bagages. (voir article : comment réserver un billet de train en Thaïlande)
  • Les taxis : bizarrement la distance est moindre, mais le coût des péages fait très vite monter l’addition en comparaison de Suvarnabhumi. Dès 2 ou 3 personnes, c’est une bonne idée. (ce site montre des estimations de prix en anglais)

Location de voiture à un aéroport de Bangkok

Dans les deux cas : évitez de louer une voiture pour aller DANS Bangkok.

Pourquoi pas, si vous partez en région ou à la plage, mais sinon c’est vraiment tenter le diable. Pour aller à Pattaya ou Hua Hin, si vous êtes à l’aise pour conduire à gauche, louer depuis l’aéroport peut être une bonne idée.

Agences internationales de location de voiture présentes à Suvarnabhumi Airport et/ou Don Mueang Airport

Transfert et navette entre les deux aéroports de Bangkok

Il arrive à de nombreux voyageurs de devoir changer d’aéroports et de passer de Suvarnabhumi à Don Mueang ou vice-versa.

Je vous montre comment juste là:

Les options, tranquilles ou en transfert express entre DMG et BKK

  • en taxi
  • en navette (de 5h du matin à minuit, départ toutes les 20 minutes)
  • en organisant un transfert privé à l’avance, comptez une demi-heure de route s’il n’y a pas d’embouteillages. La réservation de véhicule avec chauffeur se fait très bien en Thaïlande et même remarquablement abordable sur beaucoup de destinations (je le fais régulièrement pour Bangkok – Hua Hin ou aéroport – Hua Hin et retour)

Voici les résultats d’une simulation que je viens de faire en transfert privé (histoire de ne pas stresser entre 2 avions). Il s’agit de 12go Asia, un service que j’utilise maintenant avec confiance depuis 1 an environ (après 13 ans à négocier les transferts en Thailande, ça fait du bien de se faciliter la vie sur certains trajets mais ce n’est que mon avis:)

L’arrivée à Bangkok : comprendre l’aéroport BKK

A Suvarnabhumi, l’attente à la douane pour obtenir le fameux tampon de 30 jours peut être TREEES longue, et parfois… pas du tout.

Disons que s ivous arrivez le matin, au moment où tous les longs courriers de nuit arrivent, attendez d’aller faire pipi après avoir passé la douane, en attendant les bagages. Comme ça vous arrivez avant le reste de l’avion.

Certaines compagnies vous délivrent un “fast track” quand vous volez en business class. C’est le cas de Qatar Airways par exemple (Paris > Doha > Bangkok).

Faut-il changer de l’argent dès l’arrivée ?

Un petit peu si vous n’avez aucun baht, afin de pouvoir apyer le taxi par exemple. Obtenez du change pour avoir un peu de monnaie (pas que des gros billets) en allant dans l’une des épiceries de l’aéroport ( Family Mart, 7 Eleven ou encore Boots).

A Suvarnabhumi, il y a TOUT si besoin.

De quoi se doucher, se faire masser, boire, manger, faire du shopping, avoir des renseignements, obtenir une carte SIM pour avoir Internet et un peu de data sur votre smartphone pendant le séjour… En gros, c’est un aéroport à l’image de la Thaïlande : habitué aux touristes et voyageurs d’un peu partout.

Bon voyage !