Vous partez pour la première fois à Bangkok ? Suivez mon petit guide du voyageur pour découvrir pleinement l’esprit de la Cité des Anges. Vous verrez, on tombe très vite amoureux de la Thaïlande…

Bangkok et ses temples : magique !

Les temples bouddhistes sont fascinants, en particuliers à Bangkok. Si les plus petits complexes en campagne peuvent finir par entrer dans le “paysage” quand on voyage beaucoup en Asie, ils ont encore le pouvoir d’en mettre plein les yeux dans la capitale.

Le temple de l’Aube, Wat Arun

Les incontournables ? Le Wat Pho et son bouddha couché (qui est en fait la position de préparation à la mort dans la tradition, de mémoire), le Wat Phra Keaw (temple du buddha d’émeraude), mais aussi le superbe Wat Benchamabophit qu’on vous a posté sur Instagram récemment. La visite est à coupler avec le Grand Palais, avant d’enchaîner sur l’architecture khmère du Wat Arun, le temple de l’Aube. Sachez que vous pouvez prendre un verre ou dîner juste en face, sur les bords de la Chao Praya (recommandé le soir ou au coucher du soleil!)

Pensez à vous habiller avec respect en respectant les règles de visites des temples. Pas d’épaules nues, pas de shorts courts…

La nourriture thaïlandaise

Un délicieux fried rice. Par défaut non épicé, donc dites “pet makma” si vous voulez du chili en extra 🙂

Aaaah, la nourriture thaïe, et je ne parle pas que de la street food. Même dans les grands hôtels de la ville, un plat thaïlandais envoie du lourd.

Le truc qu’on ignore souvent ? Les cantines des centres commerciaux proposent une excellente cuisine thaïe (très abordable), et les Thaïs eux-mêmes ne s’y trompent pas en venant y manger tout au long de la journée ! J’adore celui du MBK et du Terminal 21, deux centres commerciaux très amusants et complets.

Pour la street food, bien qu’il y en ait moins qu’avant, vous pouvez passer du côté du parc Sukhumvit (côté Rajdamri) notamment le soir, ou encore au pied de Saphan Thaksin.

Astuce : allez là où il y a beaucoup de monde, pas au niveau des stands vides. C’est signe d’une plus grande fraîcheur et de qualité !

Les meilleurs hôtels de la ville… existent pour tous les budgets

Alors oui, le Mandarin Oriental est toujours le plus célèbre… en Thaïlande comme dans une grande partie de l’Asie du Sud-Est. Son histoire est dingue ! Le service aussi. Je n’y ai dormi qu’une fois mais c’était appréciable.

La piscine du Siam Hotel, qui dispose aussi d’un gymnase privé

D’autres bonnes adresses sont installées aux quatre coins de la ville. En haut de gamme, essayez le Hansar, St Regis, le Sofitel So, le Peninsula (les pieds dans l’eau…) ou encore le Sukhothai. Et ne manquez pas notre sélection des plus belles piscines à débordement de la ville !

Si votre budget est plus limité, pas de problème : les petits boutique-hôtels sont abordables. A 50 euros la nuit vous êtes déjà dans le luxe ! Les guest houses les plus modernes se développent aussi : design, avec plus d’intimité qu’avant… et pas forcément dans le quartier de Khao San Road.

Choisissez votre emplacement en fonction du quartier qui reflète ce que vous venez chercher à Bangkok : moderne ou historique, au plus près des locaux dans Chinatown ou encore Silom et Sathorn, au coeur du hub expat et shopping de Sukhumvit (vers Thonglor ou Phrom Pong, des stations de métro aérien aux environs riches en divertissement!). Si vous aimez les quartiers plus verts et cherchez de la nature dans la ville, installez-vous dans un hôtel qui donne sur le parc Sukhumvit.

Vous pouvez réserver facilement en ligne via une agence de voyage en ligne réputée, telle Opodo qui propose d’ailleurs aussi son guide du voyageur et des astuces pour différentes destinations et styles de voyages. Tout le monde ne le sait pas, mais en plus de la réservation de vols et d’hébergements qui lui sont affiliés, vous pouvez aussi y trouver des offres de circuits, de croisières et autres activités.  De quoi rester inspiré(e)! Pour l’info “minute vocabulaire”, l’affiliation consiste à mettre en avant un produit ou service et être rémunéré en cas de vente.

Activités sympas et atypiques à Bangkok

La ville en REGORGE !

Tour de nuit en vélo ou tuk-tuk, marchés flottants de quartier, exploration de sois (ruelles) et marchés locaux, tours de street-art (la scène se développe et c’est très bien!), tour en bateau des khlongs, les canaux de Bangkok, expédition dans un terrain vague où sont abandonnés d’anciens avions… (à vos risques et périls, mais les photographes adorent!)

Le bar rooftop Vertigo au Banyan Tree

Même si c’est classique, un ou deux verres dans un bar rooftop de Bangkok est à mes yeux indispensable pour un aperçu de la ville vue du dessus. Nous n’avons pas ce type de lieux en France, ou si peu.

Envie de plus et vous avez du temps ? Prenez des cours de thaï (il y a de bonnes écoles vers Sukhumvit notamment, personnellement j’en ai suivi au niveau de Sukhumvit Soi 13, en face du nouveau Hyatt Regency) ou encore de cuisine. Vous ramènerez des compétences en plus des souvenirs, et parler quelques mots va vous changer la vie et les échanges avec les locaux !

Et vous, partez-vous à Bangkok cette année ? 

Last Updated on

Summary