Vous prévoyez de partir en voyage en Thaïlande lorsque la crise sanitaire sera derrière nous, ou de vous y arrêter lors d’une escale vers un autre pays asiatique ? Alors Bangkok est sûrement sur votre route. On l’aime ou on la déteste (peu de gens y sont indifférents) : la capitale thaïlandaise reste un lieu de destination à part entière pour certains, une étape bienvenue pour d’autres et un hub obligé de passage en Asie pour la plupart des voyageurs !

On le sait : il y a énormément de choses à faire dans Bangkok, à commencer bien sûr par les incontournables à visiter ou vivre au moins une fois (au minimum) dans sa vie : admirer le Bouddha couché du Wat Pho, se faire masser dans l’une des plus célèbres écoles qui porte d’ailleurs le nom du complexe de temples, dîner face au Wat Arun au bord de la Chao Phraya River alors que la nuit tombe peu à peu sur la ville, prendre un verre sur l’un des rooftop bars les plus impressionnants de la capitale, visiter le Grand Palais et, dans un tout autre genre, la maison de Jim Thompson et son incroyable collection d’objets d’art… entre autres !

Séjour à Bangkok : les visites incontournables

Si c’est votre premier voyage en Thaïlande, votre programme n’aura aucun souci à se remplir. Vous pouvez consulter cet article sur les 10 choses à faire à Bangkok absolument pour compléter votre agenda.

L’autre bonne nouvelle, c’est que la ville se prête à une multitude de promenades, d’explorations, de moments de farniente, de visites ou de découvertes, de dégustations ou de relaxation… que l’on soit voyageur en solo, en couple, entre amis et même en famille avec de jeunes enfants, ce qui fait d’ailleurs souvent naître de jolis échanges avec les Thaïs !

Si comme nous vous y voyagez fréquemment, vous aurez encore une longue liste de choses à vivre et découvrir :

  • de nouveaux bars et restaurants rooftops ouvrent ou se réinventent fréquemment ;
  • idem pour les hôtels, guest houses et même maisons d’hôtes ;
  • changez de quartier où dormir, pour varier les plaisirs ! Se réveiller près d’un temple et face aux bateaux qui sillonnent la Chao Phraya est une expérience qui n’a rien à voir avec le réveil au 60e étage d’une tour moderne dans Sukhumvit. Quartier chinois, Thewet, Thonglor, Silom, Sathorn… amusez-vous !
  • Prendre des bateaux “au hasard” sur la Chao Phraya River (évitez la version touristique et optez pour les navettes à 15B) ainsi que sur les khlongs (canaux). Cela permet de prendre l’air tout en flânant d’une autre manière dans la capitale.

Visiter les musées à Bangkok

Les musées les plus célèbres de la ville ne doivent pas faire oublier les “perles” moins fréquentées. De même, n’oubliez pas que si le palais royal est incontournable, la Résidence Vimanmek vaut aussi le détour. Ne manquez pas non plus, si vous en avez le temps, de passer par le musée des Barges Royales et le musée national de Bangkok ! Les collections y sont renversantes.

Certains endroits valent plusieurs passages, comme par exemple une sortie dominicale au marché de Chatuchak (n’oubliez pas votre plan !), les soirées alternatives au Tep Bar, le plaisir d’aller visionner un film dans un cinéma VIP à Sukhumvit, de jouer aux jeux d’arcades dans les centres commerciaux du quartier, de s’offrir un riz frit relevé pour quelques bahts dans un foodcourt.

Découvrir la street food à Bangkok

La street food demande un peu plus d’effort qu’il y a quelques années ! Auparavant, on savait en se rendant dans certains lieux que l’on trouverait des merveilles de cuisine de rue à petits prix. Maintenant, c’est un peu plus compliqué, même si la nourriture est clairement présente partout. On est en Thaïlande, après tout !

Explorez les environs si vous avez envie de découvrir de nouvelles sorties sans trop vous éloigner de la ville, et sans vous rendre nécessairement vers Ayutthaya. La province de Thonburi peut être un joli territoire d’escapade.

Pour avoir une approche un peu différente de la ville et, si vous avez du temps, vous pouvez aussi prendre des cours de thaï. Plusieurs écoles sont excellentes, tant en cours de groupes qu’à titre individuel.

Vous pouvez essayer du côté de Sukhumvit 13 par exemple, Duke Language School est de bonne qualité pour l’avoir testée, mais aussi aller suivre des cours de sport comme dans votre pays… En Thaïlande, c’est aussi un bon moyen de “vivre” différemment son voyage. Des pass existent : vous serez surpris de la qualité et du design de nombreuses salles de sport, qu’il s’agisse de Pilates, yoga, boxe… nous avons de quoi nous inspirer !

Les visites culturelles à Bangkok

Les expositions du Museum of Contemporary Art (MOCA BANGKOK) sont régulièrement mises à jour et le lieu vaut vraiment le détour (en plus d’être très bien placé et accessible en Skytrain ou en bus, juste à côté du MBK Center).

De nouveaux tours en petits groupes voient le jour et peuvent vous intéresser selon vos goûts personnels : cuisine, marchés de nuit, street art, artisanat, écologie. En vélo ou à pied, en tuk-tuk ou en bateau… ou un peu de tout ça, il y a de quoi faire.

Les contextes de voyage peuvent bien sûr évoluer en fonction de crises comme celle que nous vivons actuellement (Covid 19) ou d’événements politiques locaux et régionaux. Le mieux est de suivre les actualités du pays et les conseils de l’Office du Tourisme de Thaïlande pour savoir à quoi vous en tenir. Dans tous les cas, la Thaïlande a toujours été et restera l’un des pays les plus accueillants au monde !

N’oubliez pas non plus que pour vivre différemment et pleinement votre séjour en Thaïlande, et à Bangkok notamment, choisir de venir assister à un festival ou une période de grande célébration asiatique ou nationale peut être vraiment inoubliable.

Je pense notamment à Loy Krathong, ou encore au Nouvel An thaïlandais ! Attendez-vous, dans ce dernier cas, à de gigantesques batailles d’eau dans les différents quartiers de la ville… une expérience insolite, très conviviale et vraiment amusante !

Alors, convaincu(e)? L’idée est aussi, via cet article, de prévoir plus de temps à Bangkok. Là où la majorité des voyageurs y passent 1 ou 2 jours en escale ou en transit vers la plage ou l’ouest ou le nord du pays (Triangle d’Or, Chiang Mai, etc.).

Je pense qu’il est vraiment intéressant de prendre le temps de s’imprégner de la ville, de ses contrastes, des gens qui y habitent et des différentes communautés qui la constituent, de sa modernité comme de ses héritages anciens… Bref, de s’immerger dans une ville absolument unique au monde !

Last Updated on